L'univers de firiel

Un site où vous découvrirez mon monde magique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Urban trad

Aller en bas 
AuteurMessage
Firiel
Ame elfique
Ame elfique
avatar

Féminin
Nombre de messages : 295
Age : 32
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Urban trad   Mer 21 Mai - 15:25

Comme son nom l’indique, Urban Trad est un groupe de musique d’inspiration traditionnelle bien ancré dans le 21 ème siècle. Les instruments acoustiques (accordéon, violon, flûtes..) et le chant sont soutenus par une section rythmique et des programmations modernes qui donnent au groupe sa couleur unique: une musique qui a autant sa place sur une scène rock que dans un centre culturel. L’énergie et la musicalité des morceaux accroche tous les âges et tous les publics.

2001:
Sortie du premier album “One-o-four” sur lequel Yves Barbieux a rassemblé une 20aine de musiciens belges et étrangers. Suite au succès rencontré lors de la présentation du cd au festival de Dranouter, Yves décide de convertir en projet de scène ce qui ne devait être au départ qu’un concept d’album (Urbaniser, moderniser la musique traditionnelle).

2002:
Concerts en centres culturels et en festivals (Belgique).

2003:
Sortie de l’album “Kerua”. Participation au concours Eurovision de la chanson. Urban Trad termine second avec la chanson “Sanomi” écrite dans une langue imaginaire. L’album Kerua et le single Sanomi se vendent à environ 35.000 exemplaires chacun (principalement en Belgique). La deuxième place à l’Eurovision n’a pas suffi à donner l’élan espéré à l’étranger (au niveau sortie de disques et concerts).

2004:
Octobre: Sortie du troisième album “Elem” où la langue imaginaire laisse la place à de vraies langues (français, espagnol, suèdois, néerlandais, galicien). Si l’Eurovision n’a pas eu l’impact souhaité, la réputation live du groupe par contre fait son chemin. Urban Trad signera des contrats avec des agents et des maisons de disque en Espagne et aux Pays-Bas. Par ailleurs, plusieurs gros festivals de musique du monde offriront au groupe une place sur leur podium principal: Festival International de Louisiane (USA), Colors of Ostrawa et United Colors of Praha (Rép. Tchèque), Llanes Al Cubo (Espagne), Tondela Festival (Portugal), Festival International de Tillburg et Leeuwaarden (Pays-bas), Skagen Festival (Danemark), Triskell Festival et Andar Per Musica (Italie), Festival Eurit’mix et Francofolies de Spa (Belgique)… Elem se vendra à 13.000 exemplaires.

2005:
Urban Trad garde son identité de groupe de musique du monde et continue à convaincre: les concerts sont de plus en plus souvent complets en Flandres et en Wallonie. En ce qui concerne l’étranger, des agents de différents pays européens ont accepté de représenter le groupe: France, Allemagne, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Danemark, Espagne, Pays-Bas.

2006:
La sortie du CD “Elem” en France est accompagnée d’une tournée d’une quinzaine de dates (sud-ouest, Bretagne, région parisienne, Alsace..). Les échos sont excellents et vont toujours dans le même sens: Urban Trad apporte au public français une fraîcheur, un humour original et une nouvelle énergie. Le sentiment est le même en Allemagne.

2007:
Parallèlement aux concerts, Yves prépare la sortie du quatrième album “ERBALUNGA” (chez Universal depuis le 23 mars). Un album plus mûr, qui se démarquera des précédents par le nombre de chansons mais aussi par ses invités: la voix de la chanteuse tunisienne Ghalia Benali se mélange harmonieusement aux voix de Soetkin et Veronica dans un morceau original mélangeant l’arabe classique, le français et le galicien; le disque inclura également le morceau “Diama Dén”, réalisé avec l’artiste guinéen N’Faly Kouyate (Afro Celts), dont la version single est passée en haute rotation sur plusieurs radios durant l’été 2006. Sans garde fou, le premier single, a bénéficié de nombreux airplays dès la sortie du CD.


Source : le site officiel d urban trad


Site officiel : http://www.urbantrad.com/html/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Urban trad
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Eurovision et les langues construites
» musique trad
» Urban Decay?
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» Moustalah (trad. cassette Al-Albânî)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers de firiel :: Le monde musical :: Les variétés européennes et mondiales-
Sauter vers: